imgarticle-nokia

Filmer son fils autiste : indécent ?

Catherine Le Calvé, je l’ai connue il y a une petite dizaine d’années. Par l’intermédiaire d’un blog et d’un ami, nous avons fait connaissance.  J’ai découvert son univers : femme au foyer, regrettant de ne pas avoir fait d’études, grande lectrice, une belle plume  -une remarquable autodidacte – , quatre enfants dont Thibault, autiste.

Lire la suite

défi perrault bannière

Charles Perrault vous met au défi (3)

défiperrault2

Mon créateur, Charles Perrault, a le plus souvent nommé ses personnages en s’inspirant d’une particularité physique, comme mon collègue  le Petit Poucet, ou d’un vêtement, comme ma copine Peau d’âne ou mon copain le Chat botté.

Souvent aussi, il a appelé les personnages secondaires d’une manière assez anonyme en faisant appel à  leur fonction sociale, comme le Roi, ou la Reine, ou à leur qualité animale, comme le loup. D’autres enfin, portent un surnom affectif  ou péjoratif comme Fanchon ou Javotte.

Mais je suis la seule à porter un prénom réel. Qui suis-je ?

Solution du défi 2 : Il s’agissait de Cendrillon  (la chambre parquetée des soeurs, les oranges et les citrons du bal, les 6 lézards, le fer à repasser) et des Fées (la cruche, le flacon d’argent, le coin du bois où meurt la fille aînée et les roses qui viennent à la bouche de la cadette).

Bravo Catherine, tu en avais trouvé un

Réponse du défi 3 jeudi.