iles-chantar

Les îles Chantar

Ça se passe au bout du monde. Au bout du bout de l’Extrême-Orient russe. Dans la taïga proche de la mer d’OKhotsk. Il n’y avait qu’un auteur russe, Andreï Makine,  né en Sibérie, pour nous raconter l’histoire de cette équipée qui traque un évadé des goulags.

Un roman russe

larchipel-dune-autre-vieIl fallait aussi un grand romancier pour porter ce récit d’aventures haletant et humain .  L’archipel d’une autre vie est un roman d’où l’on revient plus riche que lorsqu’on y est entré. Car ce roman est avant tout un pays , un territoire dont on cherche sur une carte les frontières, les limites, pendant la lecture. Un territoire sans concession, terrible, gelé, dur. Et pourtant le seul territoire possible pour échapper à la violence stalinienne et plus largement à celle des hommes.

lA POSSIBILITÉ D’une ÎLE

Les îles Chantar seront la destination finale de ce roman, et plus exactement de cette traque. Des îles comme  seul espoir de refuge. Plus encore ! Ces îles comme la seule possibilité d’une autre vie, pour échapper à la violence de l’ère stalinienne. Pour trouver la douceur d’un amour, néanmoins toujours intranquille.

Ce récit dont l’écriture épouse les digressions des bivouacs, les impasses ou les détours des poursuites, les aléas de la météo sibérienne, est passionnant et formidablement rythmé. Le style de Makine est vif, le propos politique et c’est tellement jubilatoire de lire un roman qui associe puissance de la pensée et subtilité de la langue !

DES IMAGES DANS LA TÊTE

Depuis plus d’un mois, je marche dans la taïga avec Pavel. Depuis un mois, je vais souvent regarder la carte de ce bout du monde et je fouille le net pour avoir des images. Mais aucune, vraiment aucune n’est aussi forte que celles que Makine a fait naître dans ma tête.  Quelle chance si vous ne l’avez pas encore lu…

3 réflexions sur “Les îles Chantar

  1. Guiom dit :

    C’est un truc de dingue !!!!
    Oui, comme le narrateur, tu crois lire un simple western, une road trip dans la taïga… Sympa mais bon… pour aller où ? Et à quoi bon ? Encore une histoire de taré qui se la joue “Into The Wild” ?
    Et bien non, petit esprit que tu es ! Les îles Chantar vont te transformer.
    Ce livre est magnifique, et majestueux.

  2. thomassin dit :

    merveilleux récit de Makine à la fois une découverte géographique dans cet extrêmeOrient et aussi la beauté des sentiments dans cet océan de laideur et de brutalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *